Assemblage du nouveau sous-marin franco-brésilien, Humaitá

La cérémonie a eu lieu à la base navale d’Itaguaí, en présence du président brésilien

JPEG

Le président brésilien Jair Bolsonaro a participé ce vendredi 11 octobre à une cérémonie marquant l’assemblage du Humaitá, deuxième sous-marin de fabrication franco-brésilienne. C’est la dernière étape en date d’un ambitieux programme entre la France et le Brésil qui prévoit la construction de cinq submersibles, dont un à propulsion nucléaire.

Les cinq parties de la coque du sous-marin à propulsion classique de nouvelle génération ont été assemblées au chantier naval flambant neuf d’Itaguai, dans l’Etat de Rio de Janeiro, dix mois après la mise à flot du premier sous-marin de la série, Riachuelo, en décembre 2018.

Le projet a débuté en 2009, quand le groupe français DCNS (aujourd’hui Naval Group) a remporté un contrat de 6,7 milliards d’euros, prévoyant notamment des transferts de technologie et la construction d’un chantier naval ultra-moderne.

Le sous-marin Humaita, de classe Scorpène, muni de torpilles lourdes et de missiles, mesure 76 mètres de long et pèse plus de deux tonnes. La mise a l’eau est prévue en 2022.

(Source : AFP – Version courte du texte original)

publié le 31/10/2019

haut de la page