CLAUDE VIALLAT - LA COULEUR À PERTE DE VUE

« La Couleur à perte de vue », programmée du 12 septembre au 22 octobre 2017 à la Casa França-Brasil, présente une oeuvre qui constitue l’une des dernières avant-gardes de la création contemporaine.

JPEG

Depuis la naissance du mouvement Supports/Surfaces, dont il est l’un des membres fondateurs en 1969, Claude Viallat interroge la matérialité de la peinture, privilégie l’expérience, la démarche pratique et théorique pour démystifier l’objet artistique. En
abandonnant les accessoires et les moyens picturaux traditionnels — le châssis ou le chevalet — Claude Viallat souligne la richesse, l’expression, la forme et les caractéristiques de la matière pour faire dialoguer la texture et la couleur, sujet et objet central d’une oeuvre où fractions et répétitions ne cessent de questionner le sens du geste créatif.

JPEG

Depuis la grande rétrospective que le centre Georges Pompidou lui a
consacrée en 1982, Claude Viallat poursuit un travail de recherches qui fait l’objet de nombreuses manifestations internationales. Après l’exposition « Toiles, objets et
cerceaux », programmée cet été à Narbonne, la Casa França-Brasil offre à l’artiste un
espace d’expérimentation unique, chargé et complexe.

JPEG

Bâtiment historique, classé en 1938, né avec l’arrivée à Rio de Janeiro de la
Mission artistique française et de son architecte officiel, Grandjean de Montigny,
concepteur de ce qui est le symbole suprême du néo-classicisme de la cité merveilleuse, la Casa França-Brasil est depuis 1990 un centre culturel à la
programmation riche et éclectique.

JPEG

« La Couleur à perte de vue », programmée du 12 septembre au 22 octobre 2017, présente une oeuvre qui constitue l’une des dernières avant-gardes de la création contemporaine, dont nous commençons seulement à évaluer la portée.

CASA FRANÇA-BRASIL : R. Visc. de Itaboraí, 78 - Centro, Rio de Janeiro

JPEG

publié le 15/08/2017

haut de la page