Education au cinéma en contexte FLE

Autour du Plan de formation à l’éducation au cinéma, une trentaine d’établissements scolaires et universitaires de notre circonscription ont accepté de faire découvrir et aborder la langue française et les cultures francophones à travers le cinéma.

Lors de la programmation de la Francophonie, en mars 2019, une trentaine d’établissements scolaires et universitaires de notre circonscription ont accepté de s’inscrire dans une démarche de ciné-club grâce à l’outil IFcinéma, qui leur permet dorénavant d’accéder à plus de 300 films français et francophones :

À Rio de Janeiro : Le Colégio Pedro II, le Lycée Molière, le CAP UFRJ, le Liceu franco-brasileiro, le Colégio São Bento, l’Ecole Didia Machado Fortes, l’UERJ, l’IFRJ, le CEFET et l’APFERJ.

À Niteroi : L’École Anisio Texeira, le Liceu intercultural Brasil-França CIEP449, le Liceu Nilo Peçanha et l’Ecole canadienne.

À São Gonçalo : L’Ecole Nice Mendoça de Souza. A Seropédica - l’UFRRJ.

À Campos dos Goytacazes : Le Liceu de humanidades.

À Vitória : L’UFES et l’APFES.

À Belo Horizonte : L’Alliance française, le CEFET, l’UFMG et l’APFMG. A Uberlândia – l’UFU.

JPEG Équipe Rio de Janeiro

JPEG Équipe Belo Horizonte

JPEG Équipe Vitoria

Les enseignants ont assisté avec les élèves à des séances de films français sous-titrés en portugais, le principe étant de les amener dans une salle de cinéma et de leur apporter un nouveau regard du film qui serait exploité pédagogiquement en amont ou en aval mais dans la salle de classe.

C’est ainsi qu’à l’initiative des services de coopération pour le français et de coopération audiovisuelle de l’Institut français du Brésil, et en partenariat avec le réseau brésilien des Alliances françaises, un premier volet de formation « éducation au cinéma en contexte FLE » a eu lieu entre fin mai et début juin 2019. Plus d’une soixantaine de professeurs de Rio de Janeiro, Belo Horizonte et Vitoria, qui enseignent le français dans les établissements déjà engagées dans ce plan de formation, ont participé à cette formation qui leur permettra de faire une travail pédagogique sur le cinéma dans la classe.

L’objectif de ce plan de formation, qui s’installe maintenant dans la durée, sera de favoriser les liens entre la langue et les cultures francophones par une pratique cinématographique qui devient ainsi un moyen de renforcer l’enseignement du français langue étrangère.

Ce nouveau plan de formation des publics permet aussi d’adopter une démarche pluridisciplinaire car les enseignants et les élèves participent à la mise en place, la technique et le son, la traduction et au débat, avec la collaboration des collègues, des élèves autres que ceux qui apprennent le français. L’engagement des enseignants sur des expérimentations de classe cette année fera appel à une nouvelle formation en 2020, pour donner continuité à ce plan de formation.

publié le 19/06/2019

haut de la page