Festival Toi + Moi

"Seul, je ne suis rien, avec l’autre je deviens tout. Toi + Moi prend ainsi tout son sens." Dans cette interview avec Victor Chevallier, le fondateur du festival nous parle de son projet fédérateur.

JPEG
Victor Chevallier est professeur de Tennis et membre de l’ONG FuturoBom, qui offre à des jeunes défavorisés des cours de tennis. L’objectif est d’enseigner à ces jeunes beaucoup plus que le sport : des valeurs et des apprentissages utiles pour la vie de tous les jours.

Victor, qui es-tu ?

Question difficile. Je dirai que je suis le fruit de l’ensemble des expériences vécues depuis ma naissance : français de Sainte Mesme, un village des Yvelines (78), joueur de tennis et professeur diplômé d’État, passionné d’art créatif et désireux à mon échelle d’améliorer les conditions de vie/d’apprentissage des enfants de Rio. A ce titre, je fais au quotidien, depuis mon arrivée en Novembre 2013, ce qui me plaît : enseigner le tennis et tenter de démocratiser ce sport, tant élitiste au Brésil.

Le projet "Tenis na escola" en partenariat avec "l’instituto" carioca Futurobom, utilise ce vecteur ludique pour donner un accès à l’éducation et offrir des opportunités aux enfants : sortir de l’ignorance, apprendre et découvrir ! Nous avons, après 4 ans d’exercice : dans 3 écoles municipales, des sorties culturelles avec plus de 200 enfants chaque semaine - et cela sans le moindre partenaire financier.

Je suis heureux de dire que les familles de la communauté française implantée à Rio aident pour ce genre d’initiative.

Notre chiffre révélateur : à Vidigal, dans l’école municipale où j’interviens 2 fois par semaine depuis 4 ans, nous avons diminué de 47% le taux d’absentéisme. C’est, tous ensemble, notre victoire !

Je ne peux pas terminer ce paragraphe sans remercier ma famille (Papa, Maman, Camille, Louise et Emma) ma copine Mélanie et mes ami(e)s : personnes qui m’aident depuis le début à vivre pleinement cette expérience brésilienne autant enrichissante sur le plan professionnel que personnel !!

Qu’est-ce que le festival Toi + Moi ?

Le Festival est en fait un forum associatif public géant, tourné vers les enfants. Il a lieu chaque année en lien avec la commémoration de la journée internationale des droits de l’Homme, célébrée le 10 décembre.

Les activités sont mises en place par des projets sociaux sportifs/culturels et gastronomiques de plusieurs régions de la ville, afin de promouvoir les bonnes initiatives sociaux-éducatives (comme celle menée par "Tenis na escola"). Pour les associations impliquées, cet événement est l’occasion de découvrir, de travailler ensemble et de promouvoir la citoyenneté, en donnant plus de visibilité à leurs actions autour de l’éducation, l’apprentissage et la formation.

Pour les enfants et adolescents participants, l’objectif est à la fois de :
• Favoriser les interactions entre les enfants/adolescents des communautés dévalorisées de la ville et ceux des communautés internationales,
• Faire découvrir les cultures des différentes zones et pays,
• Populariser la pratique sportive chez les jeunes (Entre 2006 et 2016, le taux d’obésité a augmenté de 60% au Brésil),
• Défendre des valeurs d’inclusion, de respect, de partage, d’échanges, à travers la diversité : des cultures, des 7 arts et des gastronomies mondiales dont la France.
• Offrir à chacun une expérience pluriculturelle et éducative.

Le choix du nom du Festival est basé sur la philosophie de la rencontre, du partage, du respect, de la solidarité. Les efforts des uns, unis aux efforts des autres, permettent à tous de devenir plus forts, ce qui contribue aussi à changer la réalité autour de soi. Au final ce sont les valeurs fondamentales de Liberté, d’Egalité et de Fraternité qui font de la France le pays de référence des droits de l’homme et du citoyen, qui sont mises en avant.

Toi + Moi prend ainsi tout son sens.
Seul, je ne suis rien, avec l’autre je deviens tout.
Toi + Moi = Nous

Comment est venue l’idée de ce festival ?

Le quotidien : les difficultés rencontrées sur mon projet et en discutant avec les intervenants impliqués dans le milieu associatif. J’ai décidé de le mettre sur papier il y a 1 an. Pour la petite histoire, j’étais en train de peindre et j’ai tout abandonné sur le moment, pour écrire les grandes lignes que j’avais en tête sur un bout de papier.

J’ai naturellement voulu offrir un moment annuel, une réunion humaine/sociale afin d’apporter de la visibilité et des opportunités aux différentes associations. Elles font toutes un travail fabuleux, et aident vraiment les enfants à percevoir la vie différemment. C’est un fait qu’il ne faut pas négliger.

Un chiffre que nous souhaitons diminuer chaque année :
Entre 5000 et 6000 : Nombre d’adolescents (<18 ans) armés et engagés dans le trafic de drogue dans la ville de Rio de Janeiro en 2017.

Qui sont les associations qui y participent ?

A ce jour, nous avons :
- Futurobom France, enfants du projet "Tênis na escola".
- Instituto Internacional Correr Bem, Athlétisme.
- Adezo, Tennis de table adapté.
- Envolley-vous, Volley assis.
- Guanabara, Rugby et Handball.
- Miratus, Badminton.
-  Instituto Reacao, Judo.
- Hockey Life, Hockey sur Gazon.
- Basquete Cruzada, Basketball.
- Urece, Football de 5 pour aveugles/mal-voyants.
- Mawon du Monde.
- APE.
- Rio Accueil.
- Comitê pela Vida.

Nous sommes en pleine discussion avec d’autres, principalement sur le plan culturel pour enrichir la programmation déjà pensée.

Quels sont les besoins pour mener ce projet à bien ?

Comme à chaque fois dans le milieu associatif : des besoins financiers, économiques !
La recherche de partenariat est active afin de réaliser l’événement. Avec l’Instituto Internacional Correr Bem, nous déposons le projet du Festival Toi+Moi dans la "lei do incentivo ao esporte" du Ministère des sports. Nous proposons bien-sûr d’autres formes de partenariats : ICMS, renuncia fiscal,...

Nous sommes déjà en contact avec certaines entreprises, notamment françaises.
C’est une volonté commune avec le consulat général français de Rio, de pouvoir mettre en avant l’initiative nationale et participer au rayonnement de la France à l’étranger : un objectif applicable au monde de l’entreprise !

Le Festival concerne cette année, 600 enfants et nous souhaitons dès l’année prochaine pouvoir le développer sur plusieurs jours. C’est un projet nouveau, porteur d’espoir et plein de potentiel qui regroupe à ce jour, 7 consulats. Continuons comme pour le "Tenis na escola" a s’entraider et offrons ensemble des sourires à ces enfants qui en ont tant besoin !

Plateforme interactive 7 arts : ouverte à tous.

Le festival proposera également une programmation sur toute la journée de mini cours de langue avec un parcours linguistique, de petites scénettes de théâtre en deux langues, de concerts de musique, découvertes des échecs, initiation au yoga, ateliers d’art créatif à partir de matériaux recyclés…

Avec l’association Mawon du Monde, ces ateliers peuvent être l’occasion de montrer les actions menées sur le terrain pour permettre une meilleure intégration des enfants de réfugiés. Une projection de plusieurs documentaires sur l’environnement et les problématiques de changements climatiques donnera aussi l’occasion de lancer des débats autour des ces thématiques.

D’ateliers en ateliers, les jeunes des différents projets sociaux pourront ainsi découvrir ce qui se fait ailleurs, dans d’autres communautés, avec d’autres ONG en incitant systématiquement les jeunes présents à créer, jouer, participer ensemble (Toi + Moi).

Espace gastronomique : ouvert à tous.
Dans cet espace, les jeunes pourront découvrir la gastronomie à la fois brésilienne avec la présence d’acteurs d’autres états (Bahia, Minais Gerais par exemple) ainsi que la cuisine du monde avec les chefs de nombreux pays installés à Rio. Les enfants recevront à leur arrivée un bon leur offrant des expériences culinaires variées.

Pour contacter Victor au sujet du festival

Rien de plus simple, écrivez-lui par mail : festivaltoimoi@gmail.com

publié le 19/09/2018

haut de la page