La France à l’honneur lors de la réunion générale des Maires brésiliens

L’ambassadeur français au Brésil a participé à la réunion générale des maires brésiliens à Niterói, où il a eu l’occasion de discuter sur les partenariats stratégiques entre la France et les municipalités brésiliennes

JPEG
Discours adressé aux maires par M. l’ambassadeur, aux côtés de Rodrigo Neves, maire de Niterói (RJ), Maxime Rabilloud, président de Total du Brésil et président de la Chambre de Commerce France-Brésil, et Jonas Donizette, maire de Campinas (SP) et président de la « Frente Nacional de Prefeitos »

L’ambassadeur français au Brésil, Michel Miraillet, le consul général de France à Rio de Janeiro, Jean-Paul Guihaumé, et le président de la Chambre de Commerce France-Brésil Maxime Rabilloud ont participé le lundi 7 mai à la 73ème réunion générale des maires (Frente Nacional dos Prefeitos) à Niterói (RJ), où étaient présents plus de 100 maires brésiliens.

La France était invitée à participer par son expertise concernant la gestion des villes. Comme indiqué par l’ambassadeur lors de son allocution devant les maires : « Avec 25 villes ou métropoles labellisées ‘villes intelligentes’, la France est leader européen dans ce domaine où également nous avons beaucoup à échanger.

Michel Miraillet a souligné l’importance des partenariats économiques entre la France et le Brésil par l’intermédiaire des entreprises et des institutions publiques : « Le Brésil compte aujourd’hui 900 entreprises d’origine française, qui emploient plus de 500 mille brésiliens. L’Agence Française de Développement (AFD) a déjà investi 2 milliards d’euros dans le pays. » D’après le maire de Niterói, Rodrigo Neves, « Ce n’est pas au hasard que pour cette rencontre l’ambassadeur invité soit le français. Cela reflète notre compréhension et celle de la France sur le rôle des municipalités devant les défis du 21ème siècle », affirme-t-il.

JPEG
Réunion de l’ambassadeur avec Rodrigo Neves et Jonas Donizette, en présence de leurs équipes respectives.

Rodrigo Neves a aussi rappelé la forte liaison de la France avec la municipalité de Niterói dans les secteurs économique, culturel, universitaire et éducatif (entre autres), en soulignant son intention de réaliser de nouveaux partenariats et notamment en vue du développement du transport public local : « Notre projet de tramway avec Alstom a reçu un financement de l’AFD (Agence Française de Développement) pour les études faisabilité, qui seront conclues en mai. Ce projet est prioritaire pour notre municipalité et notre partenariat avec la France est stratégique ».

Michel Miraillet a aussi exprimé sa satisfaction par rapport à ce partenariat avec Niterói. Pour l’ambassadeur, la ville est un « Excellent exemple de ce que les entreprises françaises peuvent faire avec les municipalités grâce aux investissements privés, à ceux de l’AFD et des partenariats public-privés (PPP) ».

Jonas Donizette, maire de Campinas (SP) et président de la « Frente Nacional de Prefeitos » a souligné l’importance de la coopération entre la France et les municipalités brésiliennes telles que Campinas, en déclarant qu’il s’agit d’un pas fondamental pour que les villes puissent s’adapter aux défis sociaux et économiques qui se présentent.

JPEG
Michel Miraillet et le maire de Foz do Iguaçu, Reni Pereira, en présence des représentants de l’AFD e de l’entreprise française Phytorestore

L’ambassadeur s’est aussi réuni avec Reni Pereira, maire de Foz do Iguaçu. Michel Miraillet lui a expliqué que la France souhaite renforcer la collaboration et les investissements dans la ville, « pour que nous puissions atteindre ensemble les objectifs de l’accord de Paris ». L’équipe de la mairie a présenté son projet « Réinventer Foz de Iguaçu » à être réalisé en partenariat avec l’Agence Française de Développement (AFD) au Brésil et l’entreprise française Phytorestore, présente au Brésil. Le maire prévoit de se rendre en France prochainement pour s’inspirer de l’expertise française dans les domaines des villes intelligentes et de la technologie de pointe, ainsi que pour apprendre de leurs expériences en gestion de projets urbanistiques.

JPEG
L’ambassadeur s’est réuni avec le maire de Teresina (PI) Firmino Filho et son équipe, en présence des membres de l’AFD.

Les maires Firmino Filho (Teresina - PI) et Guti (Guarulhos - SP) se sont aussi entretenus avec l’ambassadeur et ont démontré les mêmes intérêts, en reconnaissant l’importance du partenariat avec l’AFD et avec la France. Pour Firmino, il est important de « compter sur des financements externes pour continuer à réaliser des projets qui améliorent la vie des citoyens. L’annonce de financement du programme EuroClima en partenariat avec l’AFD a été essentielle pour cela. »

Du côté français, aussi bien Michel Miraillet que Jean-Claude Bernard, conseiller économique près de l’Ambassade de France à Brasilia, ont réaffirmé leurs souhaits de concrétiser des projets de PPP dans des villes moyennes.

Pour le maire de Guarulhos, « l’AFD nous aide énormément à ce que Guarulhos continue à être une ville dynamique, dans un contexte économique difficile ».

JPEG
Michel Miraillet et Philippe Orliange (directeur de l’AFD Brésil) se sont réunis avec le maire de Guarulhos (SP), Guti.

Le directeur de l’AFD en Argentine et au Brésil, Philippe Orliange, a aussi participé à la table-ronde « Opportunités d’investissement et de développement des villes » lors de laquelle il a présenté aux 100 maires présents les domaines d’activité de l’agence dans de divers projets d’aménagement urbain (éclairage public, mobilité urbaine, villes intelligentes…). Il a rappelé que l’AFD a un grand historique en investissements auprès des municipalités, étant donné qu’il a commencé à travailler auprès de municipalités bien avant de se rapprocher des États brésiliens.

La journée de rencontres s’est déroulée dans une ambiance optimiste et avec le souhait de réaliser conjointement de nouveaux projets. Miraillet a répété que la France n’a jamais cessé de croire ni d’investir au Brésil et que cela continuera ainsi.

publié le 05/09/2018

haut de la page