Mes études en France - Octobre 2017

Une fois par mois, nous vous présentons une brève rencontre avec des brésiliens de Rio de Janeiro, Minas Gerais et Espirito Santo, qui ont étudié en France. Quelques questions, toujours les mêmes, nous permettent de connaître un peu de l’expérience de ceux qui sont partis pour étudier dans des universités françaises.

JPEG

« Mon séjour en France a vraiment défini ma carrière ici au Brésil. C’est grâce à l’expérience acquise au long de ma formation acquise là-bas que j’ai pu développer ce que je fais à présent. »

Ana Lúcia Brunialti Godard a 50 ans, elle a étudié à l’Université Paris IV – Pierre et Marie Curie et ensuite elle a été invitée à faire un DEA, puis un Doctorat en Génétique Humaine à l’Institut Pasteur de Paris

Ville d’origine : Mogi Mirim (SP)

Ville de ses études en France : Paris (Université Paris IV – Pierre et Marie Curie)

Pourquoi avez-vous choisi d’étudier en France ?
Le choix de la France, dans un premier temps, a été un peu au hasard. Après ma licence, j’ai été embauchée par une entreprise multinationale. A l’époque, nous avions des contacts fréquents avec une université de São Paulo qui travaillait en collaboration avec un chercheur français. J’ai donc été invitée à passer quelques mois en France, pour suivre une formation avec ce chercheur. Une fois sur place, j’ai saisi d’y rester pour continuer mes études, en faisant un DEA et un Doctorat) en Génétique Humaine.

Quelle a été votre première impression en arrivant en France ?
Ma première impression de la France et surtout de Paris était d’être arrivée dans la plus belle ville du monde, une première impression qui s’est confirmée avec le temps. Non seulement la ville est magnifique, Paris m’a aussi apporté la sensation de liberté lorsque je faisais mes premiers pas de la vie adulte. Dès le premier jour suite à mon arrivée, j’avais en mains les rennes de ma vie et de mes décisions.
Quel est votre plus grand souvenir de la France ?
Mon plus grand souvenir de Paris est celui de mon quotidien, des amis avec lesquels je me maintiens en contact, du laboratoire où je travaillais. Ce sont de très bons souvenirs que je garderai pour toujours.

Aujourd’hui, quel est votre lien avec la France ?
Aujourd’hui mon lien est plutôt familial. Je me suis mariée avec un français et nous avons eu deux enfants. J’ai donc un lien fort avec ce beau pays, que j’ai appris aimer et que je considère maintenant comme étant mon pays aussi.

Quelle est votre activité professionnelle ?
Je suis professeure et chercheuse en génétique à l’Université Fédérale du Minas Gerais – UFMG.

En quoi votre séjour en France a changé votre vie ?
Mon séjour en France a vraiment défini ma carrière ici au Brésil. C’est grâce à l’expérience acquise là-bas au long de ma formation que j’ai pu aboutir à réaliser mon travail actuel.

Trois mots pour résumer votre expérience là-bas ?
Maturité, développement personnel et réussite.

Trois mots pour résumer le pays ?
Plénitude, majesté et magie.

publié le 27/10/2017

haut de la page