Note concernant la suspension du Théâtre Maison de France

1. L’ambassade de France est sensible aux nombreuses marques d’attachement aux activités du Théâtre Maison qui se sont manifestées ces derniers jours.

2. Le départ de l’Institut Molière, gestionnaire de l’espace ces dernières années, se fait en parfaite concertation entre le président de l’Institut Molière et les services officiels français.

3. Les services officiels français sont reconnaissants envers toutes les entreprises, filiales ou non de groupes français, qui, pendant près de vingt ans, ont apporté leur soutien au Théâtre Maison, à travers les mécanismes d’incitation fiscale à la culture comme la Loi Rouanet.

4. Malgré ses efforts, l’Institut Molière n’est pas parvenu à conclure de contrat avec un opérateur ou des promoteurs cette année, dont le soutien financier est indispensable pour le fonctionnement du théâtre.

5. Une vingtaine d’années après la rénovation en profondeur de la salle de spectacle, d’importants travaux sont nécessaires, notamment pour remettre certaines installations techniques aux normes. Ces travaux sont d’un coût prévisionnel de l’ordre de 5 millions de réaux, ce qui représente un coût trop élevé pour une association comme l’Institut Molière.

Dès que possible, la salle de spectacle de la Casa Europa rouvrira ses portes, avec une nouvelle offre culturelle de qualité.

publié le 16/03/2020

haut de la page